• Programme National de suivi de l'Oedicnème criard Burhinus oedicnemus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accroître nos connaissances sur les espèces est la clé de leur préservation

  • Un constat alarmant

    L'œdicnème criard (Burhinus oedicnemus) est une espèce à forte valeur patrimoniale, typique des paysages agricoles français mais dont les effectifs sont incertains à l’échelle de la France, et en déclin au niveau local sur des sites accueillant les densités les plus importantes.

     

    Plusieurs indices suggèrent que les paramètres démographiques et reproducteurs sont impactés par des effets directs liés à la destruction agricole et aux substances toxiques, mais aussi indirects suite au déclin des communautés d'insectes, à l’accroissement des pressions dérangements et à la modification d’habitats sur les sites de rassemblement ou d’hivernage. Les premiers résultats issus du suivi à long-terme d’une population en Poitou Charentes, montrent que l’ensemble des paramètres démographiques étudiés sont en déclin (Gaget et al. 2018). Ces résultats suggèrent en effet une diminution conséquente de la taille de population locale (- 25%), ainsi que de la survie adulte au cours des 15 dernières années. Ce déclin survient alors même qu’une proportion significative de la zone d’étude est concernée par des mesures agro-environnementales pour la conservation (fructueuse) de l’outarde canepetière, suggérant le besoin de mesures de conservation spécifique pour œdicnème. Par ailleurs, la baisse simultanée sur 19 ans du volume des oeufs d’oedicnèmes de -5% et des effectifs de l’espèce de carabe la plus abondante (Poecilus cupreus) de -90%, traduit un probable effet d’effondrement des ressources alimentaires de l’espèce, avec des conséquences sur la survie des poussins.

     

    Cependant, malgré le caractère alarmant de ces résultats et leur cohérence face au déclin des oiseaux des milieux agricoles, les paramètres démographiques de l’œdicnème criard à l’échelle nationale restent largement inconnus.

     

    Accès à l'article:

    https://uploads.strikinglycdn.com/files/d225b262-75df-4a2d-91f1-54dec709b230/Gaget_et_al-2018-Ibis.pdf?id=135113

    The British Ornithologists' Union (BOU) : https://www.bou.org.uk/blog-jo-bad-news-for-the-stone-curlew/

    blog crbpo : http://crbpoinfo.blogspot.com/2019/03/ldicneme-criard-nechappe-pas-au-declin.html

     

    1. Le projet national oedicnème criard

      La France accueille 21% des effectifs européens d’œdicnème criards, nichant aussi bien dans les milieux steppiques naturels que dans les cultures intensives.

        Dans ce projet, nous proposons de mesurer les paramètres démographiques sur différentes populations représentatives des milieux utilisés par l’espèce sur l’ensemble du territoire national, exposées à des degrés variables de pression de perturbation et d’intensification des pratiques agricoles.

         

        Ce projet national collaboratif vise à initier, pour la première fois, une campagne de suivis à large échelle. Il combine analyses démographiques, toxicologiques et écologie spatiale, pour fournir et valoriser de manière collégiale les éléments essentiels pour la conservation d’une espèce emblématique des agroécosystèmes français.

      1. Résumé des objectifs communs

        Répondre aux enjeux des sites locaux tout en participant à une dynamique de projet national autour d'objectifs précis et de protocoles spécifiques

        Objectifs

        - Suivi de la reproduction des couples et évaluation du succès de reproduction

        - Baguage des jeunes et des adultes afin d’estimer

        ==> la survie locale

        ==> la dispersion juvénile et les échanges entre les populations

        - Poses de balises GPS sur les adultes afin de

        ==> caractériser les domaines vitaux en reproduction, rassemblement et hivernage

        ==> évaluer l’efficacité de mesures de gestion ou de compensation

        ==> contribuer à fournir des informations nouvelles sur la migration de l’espèce et ces quartiers d’hivernages afin d’améliorer notre compréhension des priorités de conservation.

        Protocole de suivi

         

        Une zone de suivi en milieu naturel, semi-naturel ou agricole est délimitée dans l’espace et fait l’objet d’un protocole de suivi constant entre les années.

        Deux niveaux de zone de suivi peuvent être définis en fonction des capacités logistiques de la structure volontaire en charge du suivi : "démo" ou "allégé" (Zone 2)

      2. Partenaires

        Contactez-nous et rejoignez la dynamique national !

         

         

         

         

         

         

         

        Crédit photographique: 1er page (Albums de Brigitte | Flickr) ; page projet: Thomas Roussel

      3. le coins des news

        Abonnez vous et liké ;-) Et surtout partagé avec nous vos actions sur le terrain
        Le 14 mai 2020, est découvert deux Œdicnèmes criards dans un petit terrain vague de la zone industrielle de Champ Dolin, à Saint-Priest, lors d’une de nos prospections des couples nicheurs du grand Est lyonnais (LPO AuRA). Du portail d’accès, je vois les deux oiseaux assez proches, dans un...
        A l’aval de Paris, le Val de Basse Seine s’étend de Achères à la Boucle de Moisson. Il abrite une population d’Oedicnèmes criards suivie assidûment depuis 1993 et longtemps considérée comme la plus importante d’Ile-de-France. Cette année 2020, nous avons obtenu les autorisations nécessaires pour...
        Plus d'articles
        Tous Les Articles
        ×