Revenir au site

Bilan du suivi de la population d’Oedicnèmes criards

du Val de Basse Seine

A l’aval de Paris, le Val de Basse Seine s’étend de Achères à la Boucle de Moisson. Il abrite une population d’Oedicnèmes criards suivie assidûment depuis 1993 et longtemps considérée comme la plus importante d’Ile-de-France.
Cette année 2020, nous avons obtenu les autorisations nécessaires pour l’utilisation de pièges photos, le marquage et la pose de GPS dans le cadre du Projet National de suivi de l’Oedicnème criard.
Malgré le confinement, nous avons localisé 55 couples dont 13 en zone 1 et 42 en zone 2.
Sur les 22 nids trouvés, dont 16 en zone 1, 11 ont pu être étudiés et mesurés, tous situés en zone de carrière ou de friche industrielle.
Les opérations de capture ont surtout permis de mettre au point une technique appropriée à ce type de milieu. Nous n’avons bagué que 2 grands poussins, mais réussi à capturer et équiper de GPS un couple d’adultes. A noter que, bien que cette technique de capture à proximité des nids puisse être vue comme dérangeante, les éclosions des œufs ont été constatées sur la totalité des nids pour lesquels des tentatives de capture ont été effectuées. L’analyse des données est d’ores et déjà source de nombreuses informations et de surprises sur les limites territoriales en période de reproduction, sur la répartition des domaines vitaux du mâle et de la femelle, sur la fidélité du couple en postnuptial. Les images obtenues par les pièges photographiques complètent ces informations sur le comportement du couple et en particulier nous ont permis de constater que la capture et la pose du GPS n’ont eu aucune incidence sur le comportement des oiseaux.

Gérard Baudoin (ASEE)

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK